Paul Baysse : “C’est mon rôle aussi derrière de pousser, de diriger la défense et de vite faire ressortir un maximum de personnes. Il faut qu’on le fasse ensemble”

Paul Baysse, après la défaite des Girondins de Bordeaux à domicile face à Reims, a voulu rappeler ce qu’avait à faire l’équipe à chaque match pour pouvoir exister dans ce championnat et éviter de faire sans cesse le yoyo. Des valeurs déjà dites et répétées mais qui ont vraisemblablement du mal à rentrer et perdurer.

 « Ce n’est pas de la colère que je veux faire ressentir, c’est l’envie de gagner, l’envie d’aller de l’avant, de jouer. Quand il y a une passe négative de l’adversaire, on se doit de vite avancer pour essayer de mettre la pression le plus haut possible, récupérer le ballon le plus haut possible, dans un but d’avoir le moins de chemin à parcourir quand on récupère le ballon. Et on le sait qu’on est capables de presser, on sait bien le faire, on l’a déjà démontré. C’est mon rôle aussi derrière de pousser, de diriger la défense et de vite faire ressortir un maximum de personnes. Il faut qu’on le fasse ensemble, c’est le bloc qui doit monter, pas un ou trois joueurs. On l’a bien fait en seconde mi-temps, on a réussi à les mettre sous pression même si ce n’était pas le pressing idéal. Mais on a réussi, ils dégageaient, on récupérait les seconds ballons, et on repartait à l’assaut. Il faut qu’on essaye de jouer haut, ou du moins qu’on sorte, il ne faut pas qu’on soit passifs. Il faut que le bloc bouge, remonte, et cela passe par la communication ».

ARL

Retranscription Girondins4Ever