Denis Balbir : “Parmi les satisfactions du début de saison, j’ai aussi envie de mettre en avant Paul Baysse mais je m’interroge sur la durée”

(Photo by Pierre Costabadie/Icon Sport)

Pour But!, Denis Balbir a voulu noter, en plus des venues de Jean-Louis Gasset et Hatem Ben Arfa, la satisfaction Paul Baysse aux Girondins de Bordeaux. Mais malheureusement, selon lui, tout ceci n’est que du court terme et l’avenir n’en demeure pas moins incertain.

“Parmi les satisfactions du début de saison, j’ai aussi envie de mettre en avant la sortie du placard de Paul Baysse mais je m’interroge sur la durée. Bordeaux, qui est un club du patrimoine du football français, navigue à vue. Forcément, c’est dur quand on repense aux années Jacquet, Girard, Fargeon, Tigana, Giresse, Laslandes, Dugarry, Lizarazu et j’en passe. Les Girondins sont un club générationnel et l’avenir ne s’annonce pas radieux. Sans doute que Gasset et Ben Arfa sauveront la saison et permettront peut-être à Bordeaux de finir entre la 8e et la 10e place mais ce qui les attend à l’avenir est pour moi un grand mystère ».