Laurent Perpigna : “Ce qui m’a vraiment attiré dans cette tribune, c’est cette anarchie ambiante, c’est-à-dire des milliers de supporters bras dessus, bras dessous, en train de réaliser une énorme fête”

Sur Podcastine, et le 5ème épisode de la série des Girondins de Bordeaux, Laurent Perpigna Iban, représentant et porte-parole des Ultramarines, est revenu sur son choix de devenir membre du groupe de supporters du FCGB.

« Ça n’a pas été un choix de devenir un ultra, je crois que c’est quelque chose qui s’est un peu imposé à moi. On est tous au départ des passionnés de foot, on se rend au stade, et il y a quelque chose qui nous marque à différents degrés. Et moi, personnellement, ça m’a profondément marqué. Ce qui marque, quand on regarde un match de football, c’est l’ambiance. C’est ces gens qui vivent ce match de manière passionnelle tous ensemble. C’est ces grands mouvements de foule de 3000-4000 personnes qui hurlent d’une seule voix, qui réalisent des gestuelles absolument extraordinaires, et qui rajoutent au spectacle un second spectacle, qui se déroule dans les tribunes. Un spectacle extrêmement populaire. Moi, ce qui m’a vraiment attiré dans cette tribune, c’est cette anarchie ambiante, c’est-à-dire des milliers de supporters bras dessus, bras dessous, en train de réaliser une énorme fête. J’ai eu envie de me joindre à eux. Et puis surtout, de vivre ce match collectivement parce que ce qui est important, c’est de vivre le match collectivement et le football est avant tout une émotion collective. C’est là que ça prend tout son sens ».

Retranscription Girondins4Ever