Nisa Saveljic : “Je suis venu à Bordeaux pour faire un boulot important, protéger la baraque girondine et ne pas me poser de questions”

Nisa Saveljic, pour GirondinsAnalyse, s’est rapidement adapté au football français à son arrivée aux Girondins de Bordeaux. A tel point qu’on a rapidement oublié qu’il était un joueur étranger, avec une culture différente.

“C’est un compliment car je respecte la culture et la tradition bordelaise. Je savais ce que c’était mon boulot. Un exemple, sur le terrain, je savais ce que c’était mon boulot car on avait de très grands techniciens, que j’ai vu au premier entrainement, Micoud, Laslandes, Wiltord, Pavon, etc… Je suis venu ici pour faire un boulot important, protéger la baraque girondine et ne pas me poser de questions. En Yougoslavie, on avait une tradition technique très importante mais quand je suis arrivé, j’étais très concentré sur mon boulot. La première chose c’était de m’adapter au groupe et aussi à l’extérieur, c’est l’image des Girondins. Ce n’est pas Girondins Nisa Saveljic. J’appartiens à cette histoire et à la famille bordelaise avec les grands supporters. C’est tout simple. C’est pour ça que la première chose que je me suis mis dans la tête c’est ça, après c’était plus simple”.

Retranscription Girondins4Ever