Laurent Perpigna : “Ces moments-là, après, avec le temps, se transforment en souvenirs, en super souvenirs, parce qu’encore une fois on vit des galères, mais on les vit ensemble”

(Photo by Fred Marvaux/Icon Sport)

Sur Podcastine, et le 5ème épisode de la série des Girondins de Bordeaux, Laurent Perpigna Iban, représentant et porte-parole des Ultramarines, s’est rappelé de quelques souvenirs ou anecdotes vécues au cours de ses années avec les Ultramarines.

« C’est impossible d’en citer une parce que des anecdotes… Ce sont presque les anecdotes qui sont la normalité. Je me souviens être parti en stop jusqu’à Bastia pour voir un match, revenir et me dire qu’il faut qu’on reparte car on part en Slovaquie, et il faut qu’on aille louer un minibus pour traverser l’Europe, tout en oubliant sa carte d’identité, en essayant de passer les frontières sans se faire arrêter… Voilà, des souvenirs comme ça, c’est ce qui fait le cœur de notre activité ultra. Et puis il y a tous ces moments passés avec nos camarades dans des bus, rester bloqué 10h dans une station-service alors que le lendemain on travaille, à cause d’une panne… Ces moments-là, après, avec le temps, se transforment en souvenirs, en super souvenirs, parce qu’encore une fois on vit des galères, mais on les vit ensemble. On les vit au travers d’un groupe humain constitué de gens que l’on connait mieux que personne. C’est presque devenu des colocataires ».

Retranscription Girondins4Ever