Vincent Romain : “Dans la tête, il n’était pas prêt à faire une carrière faite d’énormément de sacrifices, d’investissements au quotidien”

Hatem Ben Arfa, programmé pour être un joueur de classe mondial, n’a finalement pas réussi à être à la hauteur. Mais en a t-il réellement eu l’envie ? Vincent Romain, journaliste Sud Ouest, a donné son avis sur le sujet.

« Il y a plein de gens qui disent la même chose, Sidney Govou, Mathieu Bodmer, Laurent Blanc… Est-ce qu’Hatem Ben Arfa avait vraiment envie de faire plus que ce qu’il a fait aujourd’hui ?! En fait, on ne lui a jamais vraiment posé la question. Mais tous ceux qui le connaissent disent que non, Hatem n’a pas de regrets, il est heureux. On se dit que forcément, quand on voyait son talent quand il était gamin, à l’INF et au centre de formation de Lyon, tout le monde dit qu’il aurait pu faire une carrière à la Messi, ou à la Cristiano Ronaldo parce que techniquement c’était un génie. De la fameuse génération 87, chacun s’accorde à dire que c’était le plus doué, plus que Benzema, Nasri, Ménez… Mais voilà, dans la tête, il n’était pas prêt à faire une carrière faite d’énormément de sacrifices, d’investissements au quotidien. C’est toujours là où chacun met son curseur : est-ce que je suis prêt à faire tant de sacrifices pour avoir, peut-être, une immense carrière ? Ou est-ce que je suis prêt à en faire un peu moins et finalement la carrière que j’aurai me convient bien ?! ».

Retranscription Girondins4Ever