Laurent Koscielny : “Parfois, tu as envie d’en attraper un, mais je ne pense pas que ce soit la bonne solution. On est capables de régler les problèmes par les mots, j’en ai eus aussi avant la trêve”

Laurent Koscielny s’est exprimé sur la mentalité des joueurs des Girondins de Bordeaux, capables de montrer un tout autre visage trois jours plus tard.

“Il y a eu des progrès. Mais l’exigence, ça ne doit pas être fait que sur un match. Des fois, j’ai du mal à retrouver l’image qu’on aurait pu avoir deux ou trois jours avant sur certains matches, et je me dis que ce ne sont pas les mêmes joueurs. C’est difficile à comprendre, c’est peut-être par suffisance, de penser que d’avoir gagné un match c’est suffisant pour être heureux. Alors que tout métier demande de l’exigence, de se remettre en question chaque jour, faire les efforts pour être le meilleur. Il va falloir travailler sur cette mentalité, cette mentalité de gagneur commence pas là, chaque jour  l’entrainement être le meilleur à son poste. On va travailler ensemble pour avoir ce changement. Parfois, tu as envie d’en attraper un, mais je ne pense pas que ce soit la bonne solution. On est capables de régler les problèmes par les mots, j’en ai eus aussi avant la trêve. C’est leur carrière, c’est quelque chose d’individuel, mais pour réussir et prétendre aller voir au plus haut, ça demande beaucoup d’exigence, d’abnégation, de travail, d’humilité. Il y a certains joueurs réceptifs, d’autres un peu moins, mais à force d’être derrière leur dos j’espère que ça va rentrer”.

Retranscription Girondins4Ever