Alain Roche : “Personne n’aime ce genre de situation car quand on est en fin de contrat, un joueur n’a pas envie de se blesser surtout s’il y a une opportunité en juin prochain”

Alain Roche, sur France Bleu Gironde, s’est exprimé sur la situation des nombreux joueurs en fin de contrat en juin et qui pour certains n’ont pas l’envie de faire les efforts nécessaires.

“Ce sont des situations qui sont difficiles pour les joueurs mais pour le club aussi. Il y a des ambitions de part et d’autre. S’il y a des départs, ça veut dire que sera d’un accord commun, que tout le monde sera heureux. Maintenant, il y a aussi à ne pas déséquilibrer un effectif. Il faut tenter de l’ajuster comme on a souhaité le faire pendant le mercato estival. On n’a pas réussi à faire tout ce que l’on a souhaité faire, surtout certains joueurs que nous souhaitons qu’ils partent mais ce n’a pas été le cas. Peut-être que cela va se réaliser lors de ce mercato mais au-delà d’ajuster et équilibrer, il ne faut pas affaiblir cette équipe-là. Il faut qu’elle soit équilibrée par moments et avec un effectif qui soit compétitif. On fera sûrement des insatisfaits. On va peut-être garder des joueurs contre leur gré mais ce sont les aléas, les contrats sont là. Il y a beaucoup de joueurs pour laquelle cette situation arrive. Mexer est arrivé libre de Rennes à Bordeaux. Ca peut arriver pour certains de partir. Ce sont aussi des conditions qui peuvent être très intéressantes pour un joueur, ça permet de négocier une prime plus importante le jour où il signe ailleurs. Personne n’aime ce genre de situation car quand on est en fin de contrat, un joueur n’a pas envie de se blesser surtout s’il y a une opportunité en juin prochain. Ce sont des choses qu’il faudra gérer entre le club et le joueur. Mais ce sera difficile entre ça et le contexte économique, on va passer 6 mois compliqués”.

Retranscription Girondins4Ever