Florian Brunet : “Le plan de départ volontaire est un fiasco, 2 sur 30…”

Florian Brunet a donné quelques indications sur le plan de départ volontaire engagé par Frédéric Longuépée, qui souhaitait voir 30 salariés partir (d’eux-mêmes) des Girondins de Bordeaux. Vraisemblablement, seules deux personnes ont “profité” de ce plan.

“Le plan de départ volontaire des Girondins est un fiasco. Seuls 2 sur 30. La logique que nous exigeons est que les derniers arrivés soient les premiers à partir, Poupard en tête, suivis par les dizaines de commerciaux embauchés par Antony Thiodet. Les historiques doivent être protégés”.