Bernard Zénier raconte son départ de Bordeaux : “Je voulais jouer. Je suis parti sur un coup de tête. Ce n’est peut-être pas ce que j’ai fait du mieux dans ma vie”

Bernard Zénier, ancien joueur des Girondins de Bordeaux, s’est souvenu de son départ du club au scapulaire en 1984, après une seule saison passée en Gironde.

« A un moment donné, je savais que Bordeaux voulait à se séparer de Caspar Memering… mais pour s’en séparer, il fallait que les gens le voient. J’avais déjà fait tous les matches allers au complet, j’avais toujours joué jusqu’à la trêve, et à un moment donné je ne jouais plus trop. Il fallait bien qu’on le montre, que les gens puissent le voir parce que je sais que les Girondins voulaient le transférer. Ils ne voulaient pas le garder. Donc j’ai moins joué sur la fin du championnat… Bon, j’ai fait 26 ou 27 matches sur 38, ce qui en soit n’est pas trop mal, mais bon… Mais sur la fin, j’ai un peu moins joué. Et après je suis allé à Marseille. Alors, après, avec du recul, quelques années plus tard, ce n’était peut-être pas ce que j’aurais dû faire mais bon, j’étais comme ça. Je voulais jouer. On ne parlait pas d’argent ou de quoi que ce soit… Le Président m’avait attrapé un jour à Lescure, et il m’avait dit ‘nous, on est contents de toi, on veut que tu restes’. Je lui avais répondu ‘oui mais moi, je ne suis pas content, je veux jouer !’. Donc je suis parti sur un coup de tête. Ce n’est peut-être pas ce que j’ai fait du mieux dans ma vie, mais il faut assumer ses choix. Peut-être que j’étais resté… Parce que Bordeaux a quand même gagné trois ou quatre titres derrière… J’aurais peut-être fait partie de cette équipe-là, c’est la vie ».

ARL, Top Marine et Blanc

Retranscription Girondins4Ever