Kamil Kogut : “Ce n’est qu’en travaillant à Bordeaux que j’ai été directement convaincu de la façon d’organiser et de travailler au quotidien dans un club européen”

Kamil Kogut a donné son avis sur le réseau de scouts des Girondins de Bordeaux et ceux qui existent en Pologne.

“Il n’est pas nécessaire de comparer, les besoins sont différents. Il ne sert à rien d’aller voir les matchs de la Liga en Pologne parce que cela ne rapporte pas – vous n’aurez pas un footballeur de là-bas. Vous devez savoir pour quel club vous travaillez. Ce n’est pas nécessairement l’exemple de Stal Mielec qui a besoin de scouts dans d’autres pays – il doit se concentrer sur les marchés régionaux, puis aller plus loin au fur et à mesure que le club se développe. Je suis à la Piasta depuis le début de la création et du développement du département du scoutisme, le directeur sportif et chef du scoutisme de Leicester est venu à Bordeaux un peu avant moi. Toute la structure et les règles de notre travail étaient basées sur leur expérience anglaise. Pendant que je travaillais à Piasta, j’ai fait des stages dans des clubs étrangers afin d’apprendre de nouvelles choses, mais ce n’est qu’en travaillant à Bordeaux que j’ai été directement convaincu de la façon d’organiser et de travailler au quotidien dans un club européen. Mon attention a surtout été attirée sur le respect de nos supérieurs pour toute opinion subjective sur les joueurs que nous voyons. Une grande importance est accordée aux détails lors de l’observation”.

weszlo