Michaël Ciani : “Quand tu ne sors pas d’un centre de formation, tout ne t’est pas donné sur un plateau. Il faut aller chercher les choses”

Pour RacingFoot, Michaël Ciani a expliqué que même sans passer par un centre de formation, tout était possible pour les joueurs de football aujourd’hui.

“Parce que les gens se rendent compte qu’il y a des joueurs de grande qualité dans les clubs amateurs. Prendre ces jeunes, les formater et les éduquer au travail et au professionnalisme. Aujourd’hui, on n’a plus forcément besoin du centre de formation même si au centre, il y a des bases. Guy Roux me le reprochait à Auxerre. Je manquais selon lui de bases d’un centre de formation pour m’imposer. Ça se travaille. Si tu ne passes pas par un centre, tu auras plus de travail que les autres. Il faudra être plus patient. J’ai vu beaucoup de joueurs meilleurs que moi, mais ils n’ont pas bondi sur la chance qu’ils avaient et ont manqué de patience et de rigueur. C’est souvent ça avec les jeunes parisiens qui veulent tout rapidement. Quand tu ne sors pas d’un centre de formation, tout ne t’est pas donné sur un plateau. Il faut aller chercher les choses. C’est ce qu’il s’est passé avec moi. Il faut continuer à travailler s’ils sont conscients de leurs capacités et de leurs possibilités. Ils doivent se donner à fond. Il ne faut pas se mettre des barrières dans la tête en se disant que si je n’ai pas ça, je n’aurais rien d’autre. Non ! Si vous travaillez bien, vous aurez peut-être des chances, maigres certainement car un joueur sur cent réussi. Ça dépend de ce qu’il veut. Il faut se donner les moyens”.