Nicolas de Tavernost : « Il ne fallait pas nous demander de partir »

Dans Sud Ouest aujourd’hui, Nicolas de Tavernost est revenu pour la première fois sur la vente des Girondins de Bordeaux à GACP/King Street. S’il concède une « grosse déception » – voire même s’être trompé – au niveau de GACP, expliquant qu’il voyait en eux des personnes restant plusieurs années à la tête du club, il « ne regrette pas d’avoir vendu le club », estimant qu’il s’agissait de la course aux millions pour le haut du tableau. En revanche, à deux reprises, le Président du comité directoire d’M6, a blâmé plusieurs personnes – certainement les supporters, sans les nommer – d’avoir demandé à M6 de partir : « Dans ce cas-là il ne fallait pas nous demander de partir ». Nicolas de Tavernost termine par une note qui se veut positive à son égard, à savoir la capacité de King Street de faire face aux déficits, comme pour se disculper de toute responsabilité. « La réponse est positive car les actionnaires actuels du club ont jusqu’à présent fait leur travail. Dans une période d’énormes difficultés, King Street a remis de l’argent. Ce n’est peut-être pas l’équipe du siècle sur le terrain, mais n’est pas Qatari qui veut ».