Jérôme Rothen : “Jean-Louis Gasset est grandement responsable de ça aussi. Si même le staff est en train d’être lâché par certains joueurs, c’est l’apocalypse”

Jérôme Rothen s’est exprimé sur l’ambiance qui règne au sein du groupe des Girondins de Bordeaux en ce moment.

« Sur l’ambiance qui doit régner dans un vestiaire… Tu peux être en manque de talent, de personnalités, sur le terrain ça se ressent, et il y a des manques à Bordeaux ça c’est sûr, ils n’ont pas les meilleurs joueurs du monde, de France. C’est pour ça qu’ils galèrent. Mais la base dans ces clubs-là, c’est qu’ils ont obligé une chose, c’est ça : former un groupe avec des personnalités qui doivent s’entendre pour aller tirer le maximum, et qu’ils se rendent plus fort mutuellement. Mais c’est collectivement que tu y arriveras. Et là, ils font tous à l’inverse. Jean-Louis Gasset est grandement responsable de ça aussi. Il est arrivé en cours d’année, ok, mais la façon dont il a présenté Ben Arfa, ça n’a pas arrangé les choses. Sur qu’Hatem, on savait qu’il était capable de faire des bonnes choses. Ce n’est pas un modèle de régularité, la preuve il est en train de le montrer en ce moment avec de mauvaises prestations. Là, on va lui reprocher, au coach et au staff aussi… Déjà que c’est le bordel dans le groupe, qu’il n’y a pas d’ambiance, qu’à l’extérieur c’est un bordel sans nom… Si même le staff est en train d’être lâché par certains joueurs, c’est l’apocalypse. L’avantage que Bordeaux, c’est qu’ils sont quelques points d’avance sur le premier relégable, donc je ne pense pas qu’ils soient menacés. Mais s’ils avaient deux victoires de moins… ».

RMC

Retranscription Girondins4Ever