Laurent Koscielny : “Dès qu’il y a un peu de facilité, un peu moins d’efforts défensifs, d’envie d’aller de l’avant et de prendre des initiatives, de suite tu es sanctionné”

Laurent Koscielny a tenté d’expliquer ce qui avait changé aux Girondins de Bordeaux entre un brillant mois de janvier, et un catastrophique mois de février.

« Face à Nîmes, il y a eu des pertes de balle, et on se met tout seul en danger. La plupart de nos buts concédés, sont des pertes de balle ou des contre-attaques. C’est l’exigence de vouloir faire le travail défensif pour les défenseurs, et nous également, les défenseurs, on est les premiers à apporter les ballons à nos attaquants. Dès qu’on en fait un peu moins, de suite on est sanctionnés. Si en termes de bloc équipe on n’est pas compact comme on l’a été pendant pratiquement 12 clean-sheets… Dès qu’il y a un peu de facilité, un peu moins d’efforts défensifs, d’envie d’aller de l’avant et de prendre des initiatives, de suite tu es sanctionné et tu ne prends aucun point »

Retranscription Girondins4Ever