Nicolas Paolorsi : “Quand il parle d’exercer une activité défensive ensemble, en groupe, on peut supposer que Ben Arfa est inclus dedans”

Nicolas Paolorsi a évoqué la relation entre Laurent Koscielny et Hatem Ben Arfa, des suites de la conférence de presse du capitaine des Girondins de Bordeaux.

 « Il y a eu une petite altercation entre Koscielny et Ben Arfa, mais Ben Arfa a dit que lui, ça ne l’avait pas dérange que Koscileny lui rentre dedans. Au contraire, il trouvait ça plutôt sain, qu’il savait qu’il n’avait pas été bon contre Marseille. Mais bien sûr que quand Koscielny adresse certains messages en conférence de presse, quand il parle de faire un pressing collectif, d’exercer une activité défensive ensemble, en groupe, et en équipe, on peut supposer que Ben Arfa est inclus dedans […] Ils sont en train de revoir un peu leurs discours. Jean-Louis Gasset s’est trompé en donnant les clés du camion à Ben Arfa, et dans sa com’ en disant que les joueurs allaient jouer pour lui. Là, il se rend compte que Ben Arfa ne peut pas faire la différence. Lors de sa conf’, Gasset a dit que c’était vrai qu’Hatem n’était pas bon en ce moment, qu’il était mal revenu de sa blessure, que ce n’était pas du tout exclu qu’il démarre sur le banc face à Metz. Ça, c’est quand même un discours qui a bien évolué en deux semaines. Il y a encore deux semaines, Hatem Ben Arfa, on n’y touchait pas. Même si attention, ce n’est pas Ben Arfa le principal responsable des maux de Bordeaux. Il est concerné Ben Arfa pour le coup ».

RMC

Retranscription Girondins4Ever