Jean Michaël Seri : “Je ne suis pas quelqu’un avec des préjugés, je ne vais pas critiquer un partenaire, parce que je comprends”

Jean Michaël Seri, en écho aux propos d’avant Bordeaux-Metz de Laurent Koscielny, a parlé de l’état d’esprit du groupe des Girondins, avant la réception de Paris.

« Je ne suis pas quelqu’un avec des préjugés, je ne vais pas critiquer un partenaire, parce que je comprends. Il y a des joueurs qui arrivent en fin de contrat, des joueurs qui sont dans des situations particulières, donc l’homme a des réactions que d’autres ne comprennent pas. Il faut essayer de se mettre à la place des autres pour ne pas tout de suite pointer du doigt. Il faut être ce grand frère. J’ai entendu ce qui s’est dit, mais je ne veux pas revenir là-dessus. La chose la plus importante aujourd’hui, c’est de gagner des matches, pour terminer le plus haut possible. Il y a eu des propos qui ont été sortis, mais c’est dû à cette mauvaise série. Si ça avait le contraire, je ne pense pas que ces mots seraient sortis, donc il faut rester positifs, soudés »

Retranscription Girondins4Ever