Medhi Saboulard : “Il y a un travail physique à faire au club. Je ne mettrai pas cela sur la fatigue, mais sur un manque de préparation”

Pour France Bleu Gironde, Medhi Saboulard, éducateur des Coq Rouges de Bordeaux, s’est étonné de la mauvaise forme physique de plusieurs joueurs des Girondins de Bordeaux lors de la défaite face à Metz.

« Pourquoi ils sont fatigués à ce moment de l’année ? On ne peut pas dire que ce soit à cause des matches de Coupe, étant donné qu’on s’est fait éliminer assez rapidement. Je pense qu’il y a un travail physique à faire au club. Je ne mettrai pas cela sur la fatigue, mais sur un manque de préparation. On paye ce travail qui a été fait difficilement en début de saison et je pense que le travail qui a été fait lorsque Jean-Louis Gasset est arrivé, aurait dû être reconduit de manière plus poussée à la trêve hivernale. On arrive sur une fin de cycle, où les joueurs se sont donnés à 100%. Gasset est en train de se rendre compte que les joueurs n’ont plus que 60% dans les jambes. En seconde période, de jouer 45 minutes sur une attaque-défense, en attendant et en espérant contrer, pour une équipe qui n’est pas en confiance et qui a besoin de stabilité, ce n’était peut-être pas la solution… Après, on a marqué rapidement, c’est compliqué de conserver un score, il y a toujours l’hésitation entre défendre ou continuer à jouer. En voyant notre niveau physique je peux comprendre la manière dont on a joué, mais de là à jouer trop bas, c’était logique d’encaisser à un moment des buts. A ce niveau-là on ne peut pas se permettre de jouer que défensif ».

Retranscription Girondins4Ever