Frédéric Laharie : “On ne peut pas dire qu’ils n’avaient pas prévenu. La gouvernance du propriétaire est très lointaine, et pas que géographiquement”

Photo Ultramarines

Frédéric Laharie, sur France 3 Noa, s’est exprimé sur les actions des supporters des Girondins de Bordeaux, et notamment les Ultramarines.

« Il y a quand même une grande différence avec d’autres clubs, c’est qu’à Bordeaux les actions des Ultras sont pacifiques. Ils sont dans leur rôle. Ils sont très attachés au club, ils voient ce qui se passe, comme tout le monde, mais eux le vivent encore plus difficilement parce qu’ils sont passionnés. On ne peut pas dire qu’ils n’avaient pas prévenu. Cela fait des mois qu’ils dénoncent certaines choses. Après, qu’ils soient entendus eux spécifiquement, je ne sais pas, ça peut participer à une ambiance, ça peut être la goutte d’eau qui peut faire dire aux propriétaires du club, qu’il faut changer. Mais je pense que la gouvernance du propriétaire est très lointaine, et pas que géographiquement. S’il y a un changement de gouvernance, ce serait pour d’autres raisons, même si en termes d’image, ça peut compter aussi ».

Retranscription Girondins4Ever