Christophe Monzie : “Le département ‘Fondation Abbé Pierre’ du FCGB a encore laissé à Geoffroy-Guichard une trace de générosité”

Christophe Monzie, sur ARL, s’est exprimé sur la rencontre perdue par les Girondins de Bordeaux face à Saint-Etienne.

“Le département “Fondation Abbé Pierre” du FCGB, dont le but est de venir en aide aux déshérités de la L1, qu’il s’agisse de clubs en mal de points ou de joueurs en mal d’efficacité, a encore laissé à Geoffroy-Guichard une trace de générosité que l’ASSE n’oubliera pas de sitôt : 17e attaque de Ligue 1, les Verts, qui ne comptaient que 3 succès dans leur Chaudron dont une seule sur leurs 13 dernières réceptions, n’avaient encore battu personne sur les 2 matches cette saison et jamais gagné en concédant l’ouverture du score, ont fait carton plein face aux Girondins (2 buts à l’aller, 4 au retour), emmenés par un Khazri qui s’est rappelé au bon souvenir de son ancien club, comme Youssouf, également buteur. Défense de rire. Toute la panoplie possible des avatars d’un match y sera passée pour les Girondins : un penalty sifflé par compensation, un autre évident mais oublié, un but logiquement refusé avant la pause pour hors-jeu à un moment-clé du match, mais surtout, encore 3 buts concédés sur coups de pied arrêtés et une désinvolture défensive qui inquiète et finit même par révolter. Verts de honte, les Marine et Blanc ? On n’en est même pas sûr, tant cela paraît trop gros et trop long pour être vrai…”.