Frédéric Longuépée pourrait avoir déjà trouvé un repreneur, les salariés des Girondins contestent que ce soit lui qui prenne la décision

Dans L’Equipe du jour, l’on apprend que Frédéric Longuépée, qui a mandaté la banque d’affaires Rothschild pour trouver des candidats au rachat, s’est montré très serein quant à une issue positive auprès des salariés, laissant penser qu’il a peut-être déjà un repreneur sous la main. C’est exactement ce que les supporters et les Ultramarines craignaient, à savoir qu’il endosse une nouvelle fois son costume de héros pour se placer dans le nouvel organigramme.

Car pourquoi déciderait-il, lui qui incarne l’échec de sa propre politique- de l’avenir du club ? C’est en cela que les salariés des Girondins de Bordeaux ont décidé de manifester leur défiance ce matin au CSE du club. Les salariés seront également présents à la séance d’entrainement afin de rencontrer les joueurs, les mettre devant leurs responsabilités, et les soutenir. « Ils pourront aussi mettre un visage sur les personnes menacées de perte d’emploi en cas de relégation sportive ».