Alain Giresse : “Je n’aimerais pas qu’une reprise en main des Girondins modifie cette histoire. Il faut tout faire pour préserver cet ADN”

Alain Giresse, dans Le Parisien, a clamé l’amour qu’il portait aux Girondins de Bordeaux, en espérant que l’avenir du club au scapulaire soit meilleur que les trois dernières années.

« Je suis marine et blanc à vie. J’incarne un morceau de l’histoire de ce club. Quand j’y retourne, tout se passe sans chichis. Les Girondins, le public de supporters, m’apprécient, je crois, parce que je suis l’un des leurs, originaire de la région. On m’aime à travers le joueur que je fus et le Girondin que je suis toujours. Je n’aimerais pas qu’une reprise en main des Girondins modifie cette histoire. Il faut tout faire pour préserver cet ADN tout en se conformant au monde d’aujourd’hui. Il ne s’agit pas de vivre dans le passé ou la nostalgie d’une époque qui n’existera plus. Lyon, sous Jean-Michel Aulas et avec Bernard Lacombe en conseiller, a réussi à s’adapter aux exigences du football business tout en respectant ses racines profondes. Voilà le modèle que j’aime. »