Un très gros chamboulement de l’effectif des Girondins de Bordeaux à venir ?

L’Equipe révèle aujourd’hui le “deal” de Gérard Lopez avec la DNCG, au niveau de la balance des transferts (départs-arrivées). Sur le chiffre de 13 départs annoncés et qui rapporteraient 41 millions d’euros, des noms sont ainsi sortis : les gros salaires et les joueurs qui possèdent une valeur marchande, sont potentiellement sur le départ. Pas sûr cependant que cette liste de noms, sortie un peu partout sur les réseaux sociaux depuis hier soir, ne serve le futur propriétaire du FCGB, cette situation rappelant celle du “loft” à Lille à son arrivée, où les joueurs nommés ne sont pas partis pour des sommes mirobolantes, bien au contraire. Toujours est-il que pour réaliser ses souhaits de 9 arrivées, il faudra vendre sensiblement pour le même montant, soit environ 40 millions d’euros.

Ainsi, les noms des joueurs bordelais “sur le départ” sortent, et l’on se rend compte qu’il s’agit effectivement de joueurs pouvant représenter une certaine valeur marchande, mais également des joueurs qui aiment le club, où qui ont réussi une belle saison dernière. Seraient espérés partants :

  • Hwang Ui-Jo, meilleur buteur la saison dernière
  • Samuel Kalu, qui n’a jamais “explosé” et ne s’est jamais révélé, mais qui possède des qualités
  • Otávio, qui a considérablement manqué en seconde partie de saison dernière, et qui revient tout juste de blessure
  • Raoul Bellanova, vestige de GACP, qui a fait un bon premier match à Bergerac mais qui semble stagner dans son évolution
  • Ruben Pardo, pour qui l’OA n’a pas été levée, et à qui il reste un an de contrat (et un salaire élevé)
  • Josh Maja, autre vestige de GACP, qui n’a jamais pu confirmer
  • Toma Basic, décrit comme la plus grosse valeur marchande du club actuellement (environ 10M€)
  • Loris Benito, dont le salaire est conséquent, et à qui il reste une année de contrat (qui n’est également pas un latéral gauche comme on a souvent essayé de nous le faire croire)
  • Johab Pascal, Thibault Klidjé, Moudja Sie Ouattara dont on nous a vendu le fait “qu’il fallait les faire signer pour ne pas qu’on se les fasse piquer par d’autres clubs”.

En revanche, Gérard Lopez souhaiterait conserver Benoit Costil, Yacine Adli ou encore Rémi Oudin.