Jean-Marc Mickeler (DNCG) : “Est-ce que le risque est plus important à Bordeaux qu’ailleurs ? Nous ne le pensons pas”

Dans L’Equipe aujourd’hui, le Président de la DNCG, Jean-Marc Mickeler, a été questionné sur l’appel réussi des Girondins de Bordeaux devant le gendarme financier, se montrant plutôt rassurant.

“Bordeaux a été traité comme tous les autres clubs, avec les mêmes demandes, le même niveau d’exigence, la même analyse des risques. Ni plus ni moins. En toute équité avec les autres clubs […] Concernant Lille, trop de personnes parlent sans savoir… Le projet qui nous a été présenté à Bordeaux repose en partie sur une capacité à faire du trading de joueurs. Il n’est pas très différent de celui de certains autres clubs. La grande différence est qu’il s’agit d’une stratégie assumée. Est-ce qu’il a besoin, par essence, d’un marché des transferts actif ? Oui. Est-ce que c’est une garantie absolue pour Bordeaux à horizon de trois ou cinq ans ? Non. Est-ce que le risque est plus important à Bordeaux qu’ailleurs ? Nous ne le pensons pas”.