Mehdi Zerkane : “Je recevais des messages de fou sur Instagram, des messages de mort, tout ça (rires) ! Genre ‘t’as tué mon pari !’ Je ne cache pas que j’ai versé une larme dans la douche…”

Mehdi Zerkane est revenu sur ses débuts en professionnels et notamment son premier match, où il s’est fait exclure avec les Girondins de Bordeaux face au FC Nantes.

« Je fais la préparation en ayant quatre titularisations. A ce moment-là, je suis certain que je vais jouer le premier match (de la saison) à mon poste. La veille du premier match de championnat, on est à l’hôtel, j’ai un stress de fou. Je n’arrive pas à dormir de la nuit, je suis trop excité. Là, c’est un rêve, un premier match de Ligue 1… En plus, on jouait à 17 heures, contre Nantes. On arrive dans le vestiaire, je m’échauffe. On joue, je suis dans mon match, je fais un bon match, et 17ème minute… je dribble, Nicolas Pallois met sa jambe, et je lui mets une semelle… Avec la VAR, semelle, c’est carton rouge… L’arbitre me met un jaune. Nicolas Pallois lui dit que j’ai failli lui casser la jambe… L’arbitre va voir la VAR, et il me met le carton rouge… C’était le premier match pro de ma vie… Je voulais disparaitre du monde, ne plus jouer au foot de ma vie. Je recevais des messages de fou sur Instagram, des messages de mort, tout ça (rires) ! Genre ‘t’as tué mon pari !’ des trucs comme ça ! Je rentre au vestiaire, et je ne cache pas que j’ai versé une larme dans la douche… Et je me blesse en plus la semaine suivante. Je me fais une entorse à la cheville qui m’écarte pendant deux mois. Vraiment, là, c’était le cauchemar. Mais le coach m’a parlé, m’a dit de ne pas m’inquiéter : ‘je sais ce que tu vaux, tu vas revenir plus fort’. Quand je suis revenu, j’étais sur le banc, je suis rentré en jeu deux matches, et je suis redevenu titulaire, jusqu’à cette blessure à l’ischio. Après, ça s’est bien passé, mais c’est vrai que le premier match reste un mauvais souvenir […] Je suis passé dans les records… Il y a des joueurs, pour leur premier match, ils mettent des doublés… Moi, je prends un carton rouge. C’était moi le plus jeune joueur à avoir pris un rouge… ».

Retranscription Girondins4Ever