Daniel Visentini : “Il est inflexible et fidèle à ses idées. C’est quelqu’un qui est capable de mourir avec ses idées sur le terrain”

Grigoriy Sisoev / Sputnik / Icon Sport

Sur RMC, Daniel Visentini a été interrogé sur le caractère du potentiel nouvel entraineur des Girondins de Bordeaux, Vladimir Petkovic.

« Il est inflexible et fidèle à ses idées. C’est quelqu’un qui est capable de mourir avec ses idées sur le terrain. Ce n’est pas ce que je lui souhaite à Bordeaux bien évidemment. C’est quelqu’un qui est persuadé d’être investi d’une mission quand il dirige une équipe et qu’il a une vision pour cette équipe. La seule réserve que j’ai par rapport à sa venue à Bordeaux, elle n’est pas tant du côté de Petkovic que tant du côté de l’accueil qui lui sera fait. C’est quelqu’un qui est un peu un taiseux. Il ne parle pas beaucoup, il ne sait pas beaucoup se vendre. C’est lié à sa vie. Il a toujours dû faire ses armes et prouver comme entraineur. C’est fait maintenant avec la Suisse mais il va devoir le refaire maintenant à Bordeaux en Ligue 1 pour montrer qu’il a les épaules suffisantes pour diriger une équipe et avoir les résultats avec. C’est quelqu’un qui a besoin de temps et qui ne sait pas bien se vendre. Il va falloir peut-être le laisser un peu travailler avant de lui tomber dessus mais sinon je suis persuadé que Bordeaux fait un bon choix avec quelqu’un comme Petkovic […] Même s’il a l’air assez froid comme ça, il a toujours cette idée de plaisir, cette notion de jeu et c’est la première chose qu’il a mise en place avec l’équipe de Suisse. Il a dit aux joueurs que cette équipe pouvait avoir le ballon contre n’importe quelle équipe. La Suisse a réussi à être convaincue des idées de Petkovic. Il y a vraiment cette relation-là qui doit se mettre en place entre le nouveau groupe bordelais et son nouvel entraineur. En tout cas il y a toujours cette idée de jouer et d’être proactif sur le terrain et ne pas subir ».

Retranscription Girondins4Ever