Vincent Romain : “Vladimir Petkovic avait vraiment envie de venir à Bordeaux. Dans ce contexte, c’était compliqué pour la Fédération suisse de retenir son sélectionneur contre son gré”

Grigoriy Sisoev / Sputnik / Icon Sport

Vincent Romain, journaliste Sud Ouest, sur RMC, s’est exprimé sur l’arrivée de Vladimir Petkovic aux Girondins de Bordeaux.

« La Fédération Suisse réclamait au début un peu plus de 2 millions d’euros pour libérer son sélectionneur qui avait encore un an de contrat. Si jamais il qualifiait la Suisse, il était reconduit automatiquement jusqu’à la fin de la Coupe du Monde. Cela faisait quelques jours que cela négociait, et Vladimir Petkovic avait vraiment envie de venir à Bordeaux. Dans ce contexte, c’était compliqué pour la Fédération suisse de retenir son sélectionneur contre son gré […] Comme toute la vente s’est faite très rapidement, c’était compliqué de gérer l’arrivée du nouveau coach, de tout son staff, etc. Du coup, ils ont d’abord mis fin à la collaboration avec Jean-Louis Gasset et ses deux adjoints. Ils ne sont pas encore officiellement partis du club. Ils sont en dispense d’activité. Ils sont toujours payés par le club en attendant qu’ils trouvent un accord sur l’indemnité de départ. Il reste Jaroslav Plasil et Eric Bédouet. Ils finissent la semaine et seront sur le banc contre Troyes samedi, Vladimir Petkovic sera en tribunes. Il prendra vraiment l’équipe à partir de lundi prochain, soit la semaine de la reprise du championnat »

RMC

Retranscription Girondins4Ever