Pierre Hurmic : “Je voulais qu’il y ait un repreneur et le seul qui a présenté les garanties exigées par le repreneur, c’est M. Lopez”

Pierre Hurmic s’est exprimé dans Le Parisien sur l’arrivée à la tête des Girondins de Gérard Lopez. « J’étais très inquiet pour l’avenir des Girondins. Je voulais qu’il y ait un repreneur et le seul qui a présenté les garanties exigées par le repreneur, c’est M. Lopez. Si M. Lopez n’avait pas été choisi, nous n’aurions pas eu de locataire. C’est le contribuable qui aurait donc payé pour ce trop grand stade 10 millions par an ».

Le Parisien