[J2] Les Tops-Flops Girondins4Ever après Marseille-Bordeaux

Les Tops

Enfin des latéraux !

Timothée Pembélé (8). Il a changé le visage de notre équipe avec son insouciance, son envie d’aller de l’avant, son aisance technique. Il a seulement 19 ans et pourtant il n’a jamais semblé être rattrapé par la pression, l’enjeu. Des qualités offensives avec la cerise sur le gâteau et son premier but pour son nouveau club mais également une grande sureté défensive car il ne faut pas oublier qu’il avait un sacré client en face avec Konrad De La Fuente.

Gideon Mensah (7). Encore un choix de la nouvelle direction et quel plaisir de revoir à Bordeaux un vrai spécialiste du poste. Une première réussie pour le ghanéen que ce soit dans sa percussion et son assurance. Il doit encore travailler ses centres et plus généralement la qualité de ses dernières passes même si sa dernière transversale sur Timothée Pembélé aurait pu faire mouche !

On peut également ajouter la troisième recrue, Ricardo Mangas (6), travailleur infatigable au sein de la défense girondine et qui est monté en puissance en seconde mi-temps. Un peu court tout de même sur le second but de Dimitri Payet.

Otávio (8). Il nous a tellement manqué en fin de saison dernière. La plaque tournante de l’équipe, l’inépuisable ratisseur de ballons. Il a su mettre de l’ordre dans la maison girondine et il est à la hauteur de ce que représente notre institution. Il va devenir urgent de le prolonger. A noter également le travail remarquable du jeune Issouf Sissokho (7) au côté du brésilien. Otávio était souvent seul depuis plusieurs saisons dans le rôle ingrat du travailleur de l’ombre. Avec la nouvelle recrue du centre de formation il pourrait permettre au bloc de jouer plus haut et ainsi suivre les préceptes de jeu de Vladimir Petkovic.

Les Flops

Edson Mexer (4). Son expérience ne suffit plus dans ces matchs où le dépassement de soi semble être le seul moyen pour que Bordeaux retrouve son prestige d’antan. A sa décharge, il a été complétement abandonné, en première mi-temps, par son arrière droit Enock Kwateng (5) qui a été bien plus à son avantage, en seconde mi-temps, dans une défense à trois à la place… d’Edson Mexer.