Alberth Elis : « Rien n’est fait avec Bordeaux. Tant que je ne signe pas de contrat, rien n’est fait »

Dans la presse hondurienne, Alberth Elis a fait un point sur la situation. Contrairement aux rumeurs qui ont circulé, il a assuré que Boavista ne lui devait pas d’argent : « C’est faux. Je suis au Honduras parce que je suis blessé et que j’ai décidé de récupérer ici ».

Puis il évoque son avenir avec les Girondins de Bordeaux. « Rien n’est fait, tant que je ne signe pas de contrat rien n’est fait. Dans quelques jours mon avenir sera connu. S’il y a d’autres club  intéressés ? Je ne peux pas parler, pour l’instant je suis avec Boavista, ils me soutiennent beaucoup et ils veulent que je franchisse le pas. J’ai un contrat avec Boavista, si j’étais à 100%, j’aurais fait mes débuts avec Boavista. Le mercato ferme fin août et tout peut arriver ».