Marc (Débriefeur) : “On voit la progression flagrante, dans l’agressivité c’est le jour et la nuit”

Dans l’après-match de GoldFMMarc, débriefeur de l’émission, a donné son avis global après le match nul des Girondins de Bordeaux face à Angers (1-1).

« J’ai passé un bon moment. Cela faisait très longtemps où je n’avais pas été content après un match nul. On ne prend qu’un point, c’est rageant, mais je suis content de ce qu’on a vu. J’ai trouvé que la première mi-temps, c’était des échanges de possession. On était vraiment très haut au niveau des pistons, c’était limite des ailiers : un vrai 3-5-2, clair, net et précis. On a surtout vu une première mi-temps d’observation, entachée par un arbitre contre le cours du jeu. Il avait trop le sifflet à la bouche, on a l’impression qu’il voulait être la star du terrain. En seconde, Angers a baissé d’un cran, quand Bordeaux a su maintenir ce niveau d’exigence physique et dans le pressing. Bordeaux a vraiment maitrisé ce seconde période. Puis, on a eu des apports offensifs qui ont appuyé, Angers n’a plus pu attaquer. C’est là où on peut avoir un peu de regrets, on n’a pas réussi à forcer la différence. Mais c’est assez logique, il manque chez nous une capable de mener le jeu par moment. On sent qu’on va aller beaucoup sur les côtés, mais pour trouver les attaquants c’est plus difficile. C’est quelque chose qui va se travailler. Mais sur l’ensemble du match, on voit la progression flagrante entre le match de Clermont, dans l’agressivité c’est le jour et la nuit. Il y a aucun joueur qui n’a pas été dans l’attitude qu’il fallait, donc juste ça… ».

Ses Tops : Otávio, Issouf Sissokho, Ricardo Mangas

Ses Flops : Néant

Retranscription Girondins4Ever

LE PODCAST COMPLET ICI