Gérard Lopez : “Ce n’est pas très réaliste pour l’instant, le travail va payer”

Gérard Lopez, après la défaite des Girondins de Bordeaux sur la pelouse de Nice, ne s’est pas montré inquiet de la performance de l’équipe en prenant pour exemple Otávio et Fransérgio pour montrer que l’équipe n’est pas prête. « On a récupéré Otávio qui revenait de blessure, Fransérgio c’était son premier match, il a fait trois entrainements. On ne peut pas attendre beaucoup à ce niveau-là aujourd’hui. Il n’y a pas péril en la demeure. Pour regarder beaucoup de matches, au moins ça joue au foot. Ce n’est pas très réaliste pour l’instant, le travail va payer ».

Prime Video

Retranscription Girondins4Ever