Gérard Lopez : “Il n’y a pas de stress, ou de situation problématique, au contraire. Je vois l’évolution, je la vois sur la semaine”

Gérard Lopez est apparu en conférence de presse d’après Nice-Bordeaux. Le Président des Girondins a expliqué que la presse lui avait demandé, et que sa présence n’était pas faite pour faire passer des messages.

« Ce qui me tranquillise c’est que, pour regarder beaucoup de matches et vivre le foot à fond, il y a des idées, du jeu. Il y a un gros manque de réalisme aujourd’hui. A 1-0, on rate deux fois deux occasions, dont une qui est la faute à pas de chance. Mais à 1-1 c’est un match différent. A 3-0, à la 70ème minute, il n’y a plus vraiment de match, on ne peut pas s’attendre à ce que les joueurs pensent qu’on va revenir à 3-3 avec 20 minutes à jouer […] On m’a demandé si j’étais prêt à répondre à des questions, j’ai dit OK, il n’y a pas de souci. Il n’y a pas de message. Il n’y a pas de stress, ou de situation problématique, au contraire. Je vois l’évolution, je la vois sur la semaine. On a un mois de retard en préparation, donc à partir de là, on ne peut pas rattraper un mois avec le peu de temps qu’on a eu. La trêve tombe à pic, et cela permettre au coach, au staff, de travailler tranquillement avec le groupe ».

ARL

Retranscription Girondins4Ever