Alberth Elis : “Il n’y a pas de joueurs indispensables dans le football”

L’ailier hondurien des Girondins de Bordeaux, Alberth Elis, ne disputera pas les éliminatoires de la Coupe du Monde avec sa nation, étant blessé (et non convoqué, donc). Il s’est tout de même exprimé, dans Diez, sur les prochaines échéances du Honduras, ainsi que son retour en sélection.

“La première chose est d’essayer de ne pas perdre de points à domicile, c’est la chose la plus importante, et chaque point à l’extérieur compte. Mais il faut prendre les trois points à domicile et ensuite chercher des points à l’extérieur. Je ne vais pas vous dire le nombre de points, mais si on fait comme ça, si on gagne à domicile et qu’on prend des points à l’extérieur, les chiffres seront suffisants pour aller à la Coupe du monde […] Il n’y a pas de joueurs indispensables dans le football, quand un joueur n’est pas là, il y en a d’autres qui peuvent le remplacer. L’important, c’est que l’équipe nationale prenne des points et entame sa route vers le Qatar de la meilleure façon possible. J’ai pu parler avec le professeur Coito et le préparateur physique Sebastián Urrutia. Je leur fais toujours savoir comment se passe mon rétablissement”.

Traduction Girondins4Ever