Philippe Fargeon : “Le plus important c’est qu’on a un Président qui a sauvé ce club, il faut le dire haut et fort”

Boavista

Philippe Fargeon, sur France Bleu Gironde, a raconté comment il avait vécu les derniers mois des Girondins de Bordeaux, qui sont passés proches de la disparition.

« C’est beaucoup plus facile de venir parler des Girondins aujourd’hui qu’il y a quelques mois. Le plus important c’est qu’on a un Président qui a sauvé ce club, il faut le dire haut et fort. Le résultat est important, mais on peut pardonner aux joueurs, aux dirigeants, d’avoir des résultats qui peuvent être moins bons que ceux qu’on peut espérer avoir, parce que ce club est sauvé. Si Monsieur Lopez n’était pas venu, le club serait en National 3. Aujourd’hui, ça me fait plaisir de parler des Girondins, mais j’avais vraiment arrêté parce que j’avais dit ce que je pensais, et au bout d’un moment ce n’était pas forcément agréable. Maintenant, je suis très content de parler des Girondins, le club est sauvé, et je pense qu’il faut qu’on soit tous derrière »

Retranscription Girondins4Ever