Bixente Lizarazu : “Ce n’est pas neutre pour un joueur qui débarque de se montrer aussi performant tout de suite”

Dans L’Equipe, Bixente Lizarazu a jugé Aurélien Tchouaméni, formé tout comme lui aux Girondins de Bordeaux, sur son match face à l’Ukraine,

“Le seul point positif de la première période, c’était justement lui. Il a tiré les deux autres milieux, pourtant bien plus expérimentés, vers le haut et ça, c’est fort. Paul Pogba est monté en puissance dans son expression tandis qu’Adrien Rabiot a mis davantage d’impact, comme sur le but qu’il a amené (Martial, 50e), et s’est davantage projeté. Ce n’est pas neutre pour un joueur qui débarque de se montrer aussi performant tout de suite. Contrairement à Jules Koundé, par exemple, qui a peiné lors de ses premières sélections ; même si ce n’était pas à son poste préférentiel, Tchouaméni, déjà auteur d’une excellente entrée contre la Bosnie (1-1), a démarré avec beaucoup de personnalité. Il est très costaud à la récupération, à l’aise avec le ballon, il a un gros volume et une bonne maîtrise de ses émotions. Ses débuts sont remarquables d’autorité”.