Jérôme Rothen : “Je pense que psychologiquement les bordelais ne se sont pas encore mis dans la peau d’être une équipe très moyenne de Ligue 1”

Sur RMC, Jérôme Rothen a estimé que la large défaite lors du dernier match de championnat à Nice pour les Girondins pourrait avoir laissé des traces. 

« C’est surtout dans l’attitude. Je veux bien le match à huis clos même si les joueurs commencent à être habitués à jouer à huis clos. Ça ne peut pas être une excuse. Où c’est problématique, c’est que c’est un groupe qui est en reconstruction, avec beaucoup de changements, avec un nouvel entraineur. Mais quand tu as une faille que tu ressens d’un point de vue psychologique dans l’approche du match qui n’est pas bonne, tu ne prends pas une branlée comme ça sur une mi-temps par hasard. Il faut arrêter de penser que Nice est exceptionnel. Je pense que psychologiquement les bordelais ne se sont pas encore mis dans la peau d’être une équipe très moyenne de Ligue 1 et que s’ils ne se mettent pas ça dans la tête, prêts à combattre à tous les matches et surtout être en totale adéquation avec leur entraineur, je pense qu’ils peuvent avoir une mauvaise surprise dans les prochains mois ».

Retranscription Girondins4Ever