Vladimir Petkovic : “J’ai tout de suite senti la tradition qui est dans ce club. Et bien sûr un certain mécontentement face à ce qui s’est passé l’année dernière”

Dans le média suisse Watson, Vladimir Petkovic a répondu à la question de savoir s’il ressentait l’envie des bordelais que les Girondins de Bordeaux redeviennent un grand club.

“Oui. Mais surtout, ils sont choqués par ce qui s’est passé ces dernières années. Ils sont reconnaissants que les choses continuent et veulent aider à construire l’avenir. Avant le premier match de la saison, les fans faisaient la queue pour nous. D’abord devant l’hôtel, puis à notre arrivée au stade, avec beaucoup de feu et de bruit. C’était agréable à voir. J’ai tout de suite senti la tradition qui est dans ce club. Et bien sûr un certain mécontentement face à ce qui s’est passé l’année dernière. Les exploits sportifs n’étaient pas dignes de ce nom. Le club a failli tomber. La catastrophe était proche, la relégation forcée et la faillite ne pouvaient être évitées qu’à la dernière seconde”