Vladimir Petkovic : “Nous avons dû tout reconstruire dans le club. Il n’y avait plus de structures. Nous avons dû vendre beaucoup de joueurs afin d’en ajouter de nouveaux”

ThierryBreton/Panoramic PUBLICATIONxNOTxINxFRAxITAxBEL

Dans le média suisse Watson, Vladimir Petkovic a dressé un premier bilan sportif des Girondins de Bordeaux après cinq journées, où le club ne comptait que deux points.

“D’un point de vue sportif, nous aurions mérité plus de deux points. Mais en fait, la saison n’a vraiment commencé pour nous que maintenant. Jusqu’au début du mois d’août, il n’était pas encore certain que le club survivrait. C’était très mouvementé. Ensuite, les dernières signatures du nouveau propriétaire et de la ligue étaient disponibles. Mais nous avons dû tout reconstruire dans le club. Il n’y avait plus de structures. Nous avons dû vendre beaucoup de joueurs afin d’en ajouter de nouveaux. De plus, un transfert est limité par la réglementation pour un nouveau propriétaire la première année. Ce n’est pas facile, mais je le savais. Et maintenant, il est important d’être patient”.