Patrice Lair : “Les transferts onéreux à Bordeaux, c’est fini. Plusieurs internationales pourraient d’ailleurs partir”

Patrice Lair, dans Sud Ouest, a expliqué que l’avenir de la section féminine des Girondins de Bordeaux ne serait peut-être pas si ambitieux notamment au niveau des finances. Un projet qui a “quelque peu différé” par rapport au discours qui l’a amené à signer en Gironde.

“Il faut se montrer réaliste, Bordeaux ne gagnera pas la Ligue des champions. D’autant plus qu’aujourd’hui, nous en sommes plutôt à faire des économies et à vouloir nous appuyer sur des jeunes pour les années à venir. Les transferts onéreux, c’est fini. Plusieurs internationales pourraient d’ailleurs partir en fin de saison. Des joueuses internationales françaises ou étrangères ne seront plus recrutées”