Olivier Dall’Oglio : “On a pris deux buts venus d’ailleurs, des frappes extraordinaires. Deux missiles”

Olivier Dall’Oglio est revenu longuement sur le nul entre Montpellier et les Girondins de Bordeaux (3-3), en conférence de presse d’après match.

« On a pris deux buts venus d’ailleurs, ça nous a un peu plombés. Ils ont mis deux très jolis buts sur des frappes extraordinaires. Mais malgré ça, on a réussi à remonter, cela confirme tout ce qu’on dit depuis le début sur l’état d’esprit. Le regret, ça peut être ce troisième but. On manque un peu d’expérience, de force, de détermination pour sortir ce ballon. Je pensais qu’on pouvait tenir ce 3-2 jusqu’au bout. C’est frustrant, on ne prend qu’un point. Les joueurs ne sont pas récompensés, ça m’ennuie, parce qu’il y a eu beaucoup de dépense d’énergie, beaucoup d’envie, de courses […] ça allait d’un côté ou de l’autre. Les deux équipes se sont livrées, c’est pour ça qu’il y a eu ce score. Il y a eu du jeu. On s’est répondu mutuellement. Mais quand on prend un but sur la fin, c’est toujours difficile, c’est comme ça. On n’a pas pris l’eau du tout […] On devrait sortir sur ces ballons. Sur ces ballons-là, soit c’est le gardien qui la sort, soit ça passe au-dessus normalement. Mais là, on a eu deux missiles. Mais on ne peut pas dire que défensivement on ait fait un mauvais match, avec des garçons qui découvraient la Ligue 1. C’était inédit, mais ce n’était pas trop mal quand même ».

ARL

Retranscription Girondins4Ever