Frédéric Roux : “Le gros point d’interrogation pour moi c’est Fransérgio”

Frédéric Roux est revenu sur le match nul entre Montpellier et les Girondins de Bordeaux (3-3).

« Après tout ce que nous avons vécu ces dernières saisons, on a enfin pu voir du spectacle. Face à Montpellier on a vu du jeu et des velléités offensives des deux côtés, ce qui a donné du spectacle et de superbes buts. Le gros point d’interrogation pour moi c’est Fransérgio. A chaque fois qu’il est sur le terrain, on se demande s’il n’est pas perdu dans ce schéma tactique et au milieu. Si les Girondins l’ont recruté, c’est qu’il a forcément des qualités. Il faut simplement lui donner un peu plus de temps, mais il va falloir qu’il se mette rapidement au diapason. Cela reste pour moi un point d’interrogation […] Le coach a trouvé sa formule avec Onana-Otávio-Adli au milieu. Quand Onana est sorti, on a tout de suite vu la différence en seconde période ».

ARL

Retranscription Girondins4Ever