Vladimir Petkovic : “En regardant la première période, c’est un miracle. Mais pas quand on regarde la seconde”

Vladimir Petkovic s’est présenté en conférence de presse après le match nul face à Rennes. Voici ses principales déclarations.

« On peut dire ‘Merci à tous’, à notre groupe. On a continué à se battre […] En regardant la première période, c’est un miracle. Mais pas quand on regarde la seconde. On a eu plus d’initiative, plus de force […] C’est difficile d’expliquer notre première mi-temps. Quand l’adversaire a réussi à s’infiltrer, on a eu des doutes […] On a vu des joueurs fatigués, qui ont subi deux matchs. Mais on a vu des joueurs prêts à souffrir […] Je tire un bilan positif de cette semaine. On a eu un peu de chance, que l’on a provoquée. On a joué deux fois à l’exterieur, avec les voyages à faire […] Aujourd’hui, j’ai eu une impression différente des autres. On a bien joué les 15 premières minutes et le doute s’est installé […] Benoit Costil, avec lui et les supporters on joue presque à 13. Ce qui me fait le plus plaisir, c’est que Benoit et les autres créent une dynamique dans le vestiaire après le match […] Les remplaçants : je suis très satisfait de leur apport. J’ai vu des progrès mais il faut être pro-actif et rentrer dans le jeu dès la première minute […] Ce n’est pas la première fois où l’on revient dans le match. Je vois ce groupe qui avance […] M’Baye et Niang et Élis : je ne veux pas les brusquer. Je veux qu’ils rentrent tranquillement […] Je ne pense qu’on fasse de blocage à domicile. Je suis vraiment déçu pour les supporters qu’ils ne puissent pas bénéficier d’une victoire à domicile […] Fransergio a fait une partie solide. Mais il lui faut du temps pour s’adapter. Il est sur la bonne voie. Physiquement il est prêt mais il doit jouer plus vite car en France, vous avez 2-3 adversaires qui vous pressent ».