Vladimir Petkovic : “En première période, oui, je considère que c’est un miracle, pas en seconde. En se libérant de tous ces doutes, on a pu rentrer dans le match”

Vladimir Petkovic, en conférence de presse, s’est exprimé sur le match nul entre les Girondins de Bordeaux et le Stade Rennais.

« C’était un match très difficile, face un excellent adversaire. On a continué à se battre, à ne pas lâcher. C’est ce qui nous a permis de faire 1-1. En première période, oui, je considère que c’est un miracle, pas en seconde. Je pense qu’on a eu plus d’initiatives, plus de forces. On a gagné 20 mètres dans le jeu, et je pense qu’on a été plus proactifs. C’est difficile à expliquer parce que nous avons bien commencé le match et quand l’adversaire a eu quelques occasions, on a commencé à avoir des doutes. Cela a été la tendance à peu près jusqu’à la fin de la première période. Après, en se libérant de tous ces doutes, on a pu rentrer dans le match. On a vu des joueurs qui étaient fatigués, qui avaient subi déjà deux matches à l’extérieur. C’était plus ou moins les mêmes joueurs. Je pense qu’on a vu des joueurs qui étaient prêts à souffrir et à se donner ».

Retranscription Girondins4Ever