Souleymane Diawara : “Je vois des prolongations et des augmentations pour tout le monde… Ils ont presque tous doublé leur salaire. Et Marouane et moi…”

Souleymane Diawara a expliqué les raisons de son départ des Girondins de Bordeaux pour aller à l’Olympique de Marseille.

« A la base, je ne suis pas très réseaux sociaux, tout ça… Mon petit frère à l’époque me dit ‘sur Facebook, ils sont en train de t’insulter, genre sale nègre retourne en Afrique, on est venu te chercher tu étais au fin-fond de l’Angleterre’. C’est parti loin… Je voyais que ça affectait mon petit frère. Perso, tu m’insultes ou pas, ça ne va rien changer à ma vie. Les gens se sont posés la question de pourquoi j’étais parti là-bas. Je suis tout simplement parti parce qu’on avait fait deux bonnes années, on est Champions, et je vois des prolongations et des augmentations pour tout le monde… Ils ont presque tous doublé leur salaire. Et Marouane et moi… Moi, soi-disant, je faisais partie de la colonne vertébrale, pourquoi on ne doublerait pas mon salaire comme les autres ?! On a commencé à négocier, ça m’augmentait un peu, mais non… Et là, j’ai eu Marseille, comme par hasard, qui me propose de venir… L’OM, c’est l’OM, tout footballeur en France aimerait porter ce maillot. Et on me propose un salaire, je ne m’y attendais même pas… J’ai rencontré une fois un supporter bordelais qui me dit ‘ce n’est pas bien ce que tu nous a fait, tu nous a trahis, tu es parti chez l’ennemi’. Je ne savais même pas qu’ils étaient ennemis… Je lui ai alors posé une question : ‘tu touches tel salaire, ton ennemi te propose 2.5 fois plus, tu vas où ?’. Il me répond que ce n’est pas pareil… Il est parti dans un truc. Mais à la fin, il m’a dit que j’avais quand même raison. Le mec me détestait, et me dit que finalement j’ai raison. Moi, j’aime le foot, je suis issu d’une famille nombreuse, j’ai des bouches à nourrir, il faut que je les mette à l’abri. On peut dire que je suis parti pour le fric, pas de problème… Mais en plus de ça, je suis Champion… Il n’y a pas que le fric… ».

Retranscription Girondins4Ever