Benoit Costil : “S’il m’a pris c’est qu’il y a une raison, c’est qu’il a pensé que je n’étais pas bouilli. Je n’ai pas à me justifier 1000 ans, je ne l’ai pas achetée cette convocation”

Benoit Costil a été longuement questionné sur sa sélection en Equipe de France. le portier des Girondins de Bordeaux, un peu irrité de devoir se justifier quant à cette sélection, a renvoyé les questions des journalistes au sélectionneur.

« Je ne suis pas un mec de stats. Après, il faut les regarder comment on les prend les buts aussi… C’est comme le nombre d’arrêts, c’est pareil. Si ça se trouve, demain, je vais avoir un bon ratio, mais si le mec a frappé sur moi et que la balle n’a pas avancé, ce n’est pas un arrêt… Je ne regarde pas les stats. C’est le sélectionneur qui peut répondre à ça (rires). S’il m’a pris c’est qu’il y a une raison, c’est qu’il a pensé que je n’étais pas bouilli. C’est qu’il y a un minimum de qualité dans mes matches, dans mes prestations, voilà. Je n’ai pas à me justifier 1000 ans, je ne l’ai pas achetée cette convocation ».

Retranscription Girondins4Ever