Lilian Laslandes : “Ils ont reconstruit quelque chose, et le mot patience sera important. Centimètre après centimètre, pas après pas, ils vont réussir”

Lilian Laslandes, sur France Bleu Gironde, a parlé du chemin que prennent les Girondins de Bordeaux depuis leur rachat.

« Quand on aime ce club… On a eu peur de le perdre, qu’il descende ou autre. On a vécu les derniers matches, on a été invités avec les anciens à voir ce qui se passait à l’intérieur. On voyait quelque chose qui n’allait pas avant, certainement la connexion avec l’entraineur et les joueurs. Mais les joueurs avaient tout ce qu’il fallait avec eux, ils avaient des passionnés avec eux. Maintenant, c’est du passé. Mais il manquait quelque chose à cette équipe, il n’y avait pas de contenus de matches. Aujourd’hui, ils ont reconstruit quelque chose, et le mot patience sera important. On ne peut pas reconstruire un club, comme ça, en un claquement de doigts. Il y a des monuments comme Nantes ou Saint-Etienne qui sont passés par là. Bordeaux, depuis quelques années, c’était à couteaux tirés. Je pense qu’aujourd’hui, centimètre après centimètre, pas après pas, ils vont réussir. Sur chaque match, il y a toujours du positif, même si parfois c’est 20 minutes ou une demi-heure. On peut travailler sur ça. Contre Rennes, on m’a dit qu’on ne méritait pas le nul, mais on fait match nul. On a été le chercher, donc c’est quelque chose de positif. Le groupe est en train de bien vivre, tant mieux pour nous et les supporters ».

Retranscription Girondins4Ever