Alain Giresse : “Une fois que j’ai pris l’a décision de quitter Bordeaux, la cohérence de son discours m’a séduit”

Photo Icon Sport

Dans La Provence, Alain Giresse s’est souvenu de son départ des Girondins de Bordeaux pour rejoindre l’Olympique de Marseille de Bernard Tapie, alors qu’il se prédestinait à rester bordelais à vie.

“Oui, mais dans une certaine mesure et sans vouloir être immodeste, c’est un peu comme Messi au Barça, il peut arriver des choses qui font que tu ne peux pas rester et c’est dur de partir. Que je signe à l’OM semblait impossible, mais (Karl-Heinz) Förster aussi et je n’avais jamais pris la mesure de cela. Bernard Tapie m’a démarché de façon très correcte, s’est montré convaincant par sa bienveillance. Il savait que j’aurais du mal à quitter ma région et il m’a promis de me donner les moyens d’y retourner souvent. Une fois que j’ai pris l’a décision de quitter Bordeaux, la cohérence
de son discours m’a séduit, je ne me suis jamais dit qu’il me racontait n’importe quoi, il me présentait des projets qui tenaient la route et il comptait sur moi, avec Michel Hidalgo qui avait fait mon portrait”.