Patrick Battiston : “On veut juger trop vite et la formation c’est prendre du temps. La meilleure réponse c’est quand les joueurs réussissent”

Sur RMC, Patrick Battiston a été invité à s’exprimer sur les critiques envers le centre de formation des Girondins de Bordeaux.

« On veut juger trop vite et la formation c’est prendre du temps. La meilleure réponse c’est quand les joueurs réussissent. Maintenant, tout le monde se dit qu’en équipe de France il y a Tchouaméni, Koundé. Ce sont des garçons de la région qui se sont donnés beaucoup de mal, qui ont allié la scolarité aux prestations sportives et l’épanouissement personnel. Le but de la formation c’est ça. Il y a 3 vecteurs, il y a le sportif bien évidemment, il y a la scolarité car c’est un socle important, et il y a l’épanouissement personnel. Pour nous, c’est important de voir des jeunes joueurs qui représentent parfaitement le métier. Ils sont là, ils savent écouter et s’investir. C’est encore plus difficile maintenant pour les jeunes, pour les attaquants parce que la réussite d’un attaquant c’est 22, 23, 24 ans. On attend beaucoup de Sékou Mara donc il faut être armé psychologiquement et c’est aussi un bon signal qu’on envoie aux jeunes du centre. Sachant qu’il y a des jeunes qui sont plutôt intéressants ».

Retranscription Girondins4Ever