Nicolas Morin : “A l’arrivée, on a mis 6 millions sur Fransérgio, voilà… Et d’autres joueurs ne sont clairement pas au niveau de la Ligue 1”

Nicolas Morin, journaliste pour France 3 Noa, a jugé le mercato estival des Girondins de Bordeaux.

« Revenons sur le recrutement. Certes, ils n’avaient pas beaucoup de moyens, mais bon, à l’arrivée, on a mis 6 millions sur Fransérgio, voilà… Et d’autres joueurs ne sont clairement pas au niveau de la Ligue 1. Après, les dirigeants n’avaient pas les moyens de faire autrement. Il faut quand même se rappeler que Bordeaux a recruté grâce à la vente de Yacine Adli. Sans cet argent-là, Bordeaux ne pouvait pas recruter, donc ils ont fait ce qu’ils pouvaient. Mais les dirigeants bordelais le savent très bien, ils connaissent le foot mieux que moi. Alors eux, ils sont dans leur rôle en disant qu’ils y croient, mais ils voient très bien les lacunes de l’équipe. Admar Lopes, qui est un super recruteur et un super technicien, il voit bien mieux que moi les lacunes de cette équipe. Il n’est pas aveugle. Ils ne sont pas fautifs avec l’enveloppe qu’ils avaient ».

ARL

Retranscription Girondins4Ever